Suggestions pour les diffuseurs qui participeront à Contact ontarois 2017

C’est cette semaine qu’aura lieu la trente-sixième édition du salon des arts de la scène professionnels de l’Ontario français, Contact ontarois, organisé par Réseau Ontario. J’y serai pour animer une nouvelle rencontre de la Table nationale sur la diffusion du théâtre franco-canadien et une formation sur la tournée en Ontario. De plus, ma collègue Diane Chevrette et moi aurons notre kiosque à la Salle Contact samedi pour y promouvoir nos services en développement et en fidélisation des publics pour les arts.

En préparation de cette nouvelle édition de Contact, l’animateur de l’émission Grands Lacs Café, Éric Robitaille, a interviewé samedi dernier le nouveau directeur général de Réseau Ontario, Martin Arseneau. Ancien animateur de nombreuses vitrines artistiques présentées à Contact ontarois, Éric connaît bien l’événement. Celui-ci a souligné au cours de l’entretien que « c’est de la job faire sortir du monde en 2017 », que « les diffuseurs ont des coups de cœur à Contact, mais ne peuvent acheter les spectacles qu’ils ont aimés parce que les artistes ne sont pas connus ou assez mainstream et qu’ils auront de la difficulté à les vendre à leurs publics. C’est un grand défi. »

Tous les diffuseurs sont confrontés aux défis évoqués par Éric, mais il y a des solutions. D’abord, les diffuseurs doivent reconnaître qu’ils ont la responsabilité de faire découvrir et connaître ces artistes et ces spectacles méconnus à leurs clientèles. Réseau Ontario peut leur fournir des outils pour les appuyer, mais les diffuseurs sont mieux positionnés pour rejoindre leurs publics. Voici des actions qu’ils pourraient entreprendre pendant et après Contact ontarois :

  • Dresser des bilans quotidiens de leur participation à Contact ontarois sur leurs réseaux sociaux, accompagnés du mot-clic #ContactOntarois. Ils peuvent y décrire les choses qu’ils ont apprises, les rencontres qu’ils y ont faites, leurs coups de cœur et même tourner de courtes entrevues vidéo avec des artistes, des agents ou leurs pairs à l’aide de leurs téléphones intelligents.
  • Une fois l’événement terminé, les diffuseurs peuvent partager ce qu’ils ont retenu de cette toute nouvelle édition de Contact ontarois, de nouveau sur les réseaux sociaux. Bien souvent, certains d’entre eux auront déjà choisi des spectacles qu’ils accueilleront à compter de l’automne. Si c’est le cas et surtout si les contrats sont signés, rien n’empêche ces diffuseurs d’annoncer la venue de ces spectacles avant la fin de cet hiver.
  • Une fois de retour au bureau et pendant que leur enthousiasme pour Contact ontarois est encore frais, les diffuseurs peuvent rédiger un courriel, produire une infolettre ou enregristrer une capsule vidéo pour leurs membres, publics et partenaires pour leur faire part de leur expérience à Contact et de l’effet probable de ce séjour sur la programmation de leur prochaine saison. L’inclusion de photos, de liens vers des clips vidéo ou audio des artistes mentionnés serait de mise. Si un diffuseur n’a pas le temps de produire de tels outils, pourquoi ne pas organiser un 5 à 7 Bilan de Contact ontarois 2017 auquel il convierait les personnes mentionnées précédemment ?
  • Les diffuseurs doivent réunir aussitôt que possible les membres de leurs comités de programmation pour leur présenter leurs coups de cœur. Leur enthousiasme sera contagieux. Les membres de ces comités devraient être autorisés à parler des spectacles à venir dans leurs réseaux, idéalement avec des outils pour leur faciliter la tâche (CD, clips, etc.).
  • Ne pas attendre la venue imminente des spectacles choisis pour en parler au public. Les diffuseurs peuvent les promouvoir plusieurs mois à l’avance en suivant le déroulement des tournées des shows qu’ils ont choisis. Ils peuvent contacter leurs pairs pour voir comment ces performances ont été accueillies par leurs publics et partager les réactions de ces derniers avec leurs clientèles.

En somme, il s’agit de créer et de profiter de la moindre occasion, même sociale, pour parler des spectacles à venir. N’hésitez pas à faire appel aux producteurs et aux artistes eux-mêmes pour accéder à des idées ou à des outils pour vous aider dans votre mission, car le succès de leur passage chez vous leur importe autant que vous.

Au plaisir de se croiser à Contact ontarois !

Developpez votre auditoire

Partagez ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>