Une suggestion progressiste pour reconnaître la fidélité de votre clientèle la plus importante: les femmes

De nombreuses études le démontrent clairement¹ : les femmes sont de plus grandes consommatrices d’arts et de culture (et de littérature) que les hommes. Elles peuvent représenter jusqu’à 70 % du public qui assiste à une performance des arts de la scène. Et elles parlent davantage d’arts et de culture que les hommes. Une simple analyse de vos clientèles devrait vous en révéler autant.

Elles s’abonnent, achètent des billets et des oeuvres alors que leurs revenus sont inférieurs à ceux des hommes. Selon Statistique Canada, « les femmes touchent en moyenne 0,87 $ pour chaque dollar gagné par les hommes, et cette disparité est principalement attribuable à l’inégalité salariale entre les hommes et les femmes qui occupent une même profession ». Radio-Canada rapportait une légère amélioration de ces conditions en 2017.

Le magazine d’actualité hebdomadaire canadien-anglais Maclean’s a décidé récemment de tenir compte de cette disparité en offrant un numéro avec deux prix d’achat : 6,99 $ pour les femmes et 8,81 $ pour les hommes.

Le milieu des arts et de la culture ne pourrait-il pas s’inspirer de l’exemple du Maclean’s pour reconnaître l’apport des femmes à sa prospérité ? Un théâtre pourrait offrir des billets avec des prix différents pour la durée de la présentation d’une pièce en particulier. Un diffuseur pluridisciplinaire pourrait en faire autant pour certains spectacles au cours de sa saison. Un éditeur pourrait imiter le Maclean’s pour promouvoir le nouveau roman d’une auteure. À vous de déterminer la meilleure approche à adopter.

Le jeu en vaut-il la chandelle ? Chose certaine, en agissant ainsi, vous capterez l’attention de votre clientèle féminine. Elle vous en sera reconnaissante. De plus, le milieu qui se targue d’être progressiste prendrait fait et cause pour l’équité salariale entre les femmes et les hommes, une question qui préoccupe une part importante de ses publics (en espérant qu’il respecte lui-même cette équité auprès de ses travailleuses et de ses artistes), ce qui devrait intéresser les médias, les bailleurs de fonds et ses partenaires.

Je remercie ma conjointe, Geneviève Pineault, pour cette idée.

¹ Voici quelques études que vous pouvez consulter qui confirment le rôle joué par les femmes à titre de clientes des arts et de la culture : Toronto Alliance for the Performing Arts, Creative Trust, Les éléments du marketing des arts et de la culture. Le tableau ci-dessous provient d’une étude new yorkaise réalisée en 2015 par League of Professional Theatre Women.

Photo de Katrina Ploof.

Traduction des termes employés dans le tableau :

  • Women in Theatre : portrait des femmes au théâtre
  • Audience : auditoire
  • Playwrights : dramaturges
  • Directors : metteurs en scène
  • Set Designers : concepteurs de décors
  • Lighting Designers : concepteurs d’éclairages
  • Sound Designers : concepteurs du son
  • Costume Designers : concepteurs de costumes
  • Stage Managers : régisseurs
  • Artistic Directors : directeurs artistiques
  • Executive ⁄ Managing Directors : directeurs administratifs
Developpez votre auditoire

Partagez ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>