Trois approches pour augmenter les publics de la danse

Je m’intéresse beaucoup au développement de publics pour la danse ces jours-ci. Je coordonne le projet Connexions danse et théâtre de Réseau Ontario et du Conseil des arts de l’Ontario et j’ai coorchestré les premières Vitrines Ontario-Atlantique vouées à la danse au mois de mai dernier.

Selon la revue américaine Dance Magazine, il est possible de recruter de nouveaux publics pour la danse. Il recommande les trois grandes approches suivantes tirées de stratégies mises de l’avant par des compagnies de ballet qui ont connu des hausses de leurs assistances et de leurs revenus :

  1. Ajustez les prix de vos billets selon la demande. Par exemple, le coût des billets pour les matinées pourrait être moins élevé que ceux pour les performances offertes en soirée. Vous pouvez aussi éliminer vos frais de billetterie pour réduire les coûts de vos billets. Selon la directrice du marketing d’une des compagnies citées par la revue, mieux vaut une salle remplie grâce à des billets à moindre coût.
  2. Diffusez des informations accessibles à tous : faites fi du jargon du métier et employez plutôt des expressions comprises de tous. Ainsi, au lieu de parler d’un programme triple, dites plutôt qu’il s’agit de trois œuvres en un acte. Investissez un peu moins dans la publicité et produisez à la place du contenu éducatif et ludique qui amène les gens dans les coulisses du spectacle. Enfin, adaptez votre billetterie électronique pour que les gens puissent y acheter des billets à l’aide de leurs téléphones intelligents ou de leurs tablettes numériques.
  3. Créez de l’atmosphère autour de votre événement. Illuminez l’extérieur de votre lieu de diffusion. Embauchez un disc-jockey qui jouera de la musique de circonstance. Exhibez des accessoires et des éléments de décors devant lesquels les gens peuvent prendre des égoportraits. Invitez-les à les diffuser en ligne en utilisant le mot-clic que vous leur recommanderez. Partagez-les à votre tour sur un écran dans votre lobby et sur vos réseaux sociaux. Cela vous permettra de générer une promotion bouche à oreille. Ne négligez pas pour autant de parler de la qualité des œuvres que vous présentez. Enfin, remettez un aide-mémoire au public à sa sortie de votre salle (ex., des bonbons après une représentation de Casse-Noisette).

Même si les ajustements que vous pouvez apporter aux coûts de vos billets se trouvent en première position, je vous recommande plutôt de vous investir dans les deux autres approches avant de déterminer si l’offre de billets à prix réduit est une solution valable pour vous. Tissez d’abord des liens avec vos publics et vous verrez si les rabais sont nécessaires.

Enfin, comme c’est souvent le cas, les solutions évoquées dans ce billet s’appliquent non seulement à la danse, mais aussi à la diffusion d’autres arts de la scène.

Developpez votre auditoire

Partagez ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>