Nul n’est prophète dans son pays

L’experte américaine en engagement du public envers les arts, Colleen Dilenschneider, a analysé les résultats d’une étude récente portant sur les perceptions du public à l’égard des organismes artistiques locaux. Les conclusions sont déconcertantes.

Selon l’étude qu’elle cite (américaine, évidemment), il appert que les gens ont des perceptions plus négatives de leurs producteurs et diffuseurs locaux que des visiteurs de l’extérieur de leur région. Ces impressions seraient basées sur les facteurs suivants :

  • Les gens ont de la difficulté à attribuer une valeur aux expériences artistiques qui leur sont proposées localement, surtout lorsque le prix exigé (prix d’entrée, du billet, etc.) est réduit. « Le prix sert de référence pour la qualité d’un produit dans l’absence d’autres informations. »
  • D’autres ont la fausse idée que les bons produits artistiques sont disponibles ailleurs et non chez eux (dans une autre ville, un autre pays…).
  • Enfin, l’offre répétée de rabais ou de gratuités aurait amené bien des gens à croire qu’ils avaient droit à un traitement de faveur de la part de leurs organismes locaux, ce qui contribuerait à l’amoindrissement de la valeur de leurs activités.

Pour contrer ces perceptions, Colleen suggère aux organismes artistiques de réviser leurs stratégies. Au lieu d’offrir des rabais, y aller plutôt avec des promotions qui mettent l’accent sur les clientèles desservies ou les bons coups de ces organisations. Par exemple, une promotion pour la fête des mères, un prix spécial pour souligner une nouvelle initiative, etc. Cette approche met l’accent sur l’exceptionnel, l’événementiel, plutôt que sur la routine d’attribuer des rabais.

Pour ma part, je crois que les producteurs et les diffuseurs aux prises avec de tels défis doivent réviser la façon qu’ils se présentent au public, notamment en lui expliquant la place qu’ils occupent dans l’écologie artistique régionale, provinciale et nationale. Ainsi, lorsque la qualité du travail d’une direction artistique ou d’un dffuseur est reconnue par des pairs actifs dans une autre communauté, cette reconnaissance devrait être partagée avec sa clientèle locale. Quand une artiste obtient du succès lors d’une tournée dans une autre province, elle devrait en parler publiquement. Ce sont des accomplissements que le milieu artistique perçoit parfois comme naturels, mais que le publc ignore. Il est important que le succès des organismes et des artistes rejaillisse sur leurs communautés pour changer les perceptions de ces gens qui croient que ce qui se passe chez eux n’a pas la valeur de ce qui se passe aileurs.

Developpez votre auditoire

Partagez ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>