Pour remplir les sièges vides, il faut être proactif

Jusqu’à 15 % des sièges des salles de spectacles de Broadway, à New York, demeurent vacants annuellement. Cela représente plus 2 millions de sièges vides à chaque année.

C’est ce qu’affirme le fondateur et président de l’agence de marketing numérique Situation Interactive, Damian Bazadona, dans une présentation qu’il a livrée en février denier à TEDxBroadway.

Pour remédier à cette situation, il recommande aux producteurs et aux diffuseurs d’être proactifs au lieu d’être réactifs. Après tout, dit-il, ces gens savent qu’ils ne feront pas salle comble à tous les soirs. Au lieu de s’en surprendre, ils auraient intérêt à trouver des solutions.

M. Bazadona juge que ces sièges vides sont une occasion pour les diffuseurs de diversifier leurs clientèles. Il propose donc aux producteurs, aux diffuseurs et aux créateurs d’identifier les publics auxquels s’adressent leurs spectacles et d’ajuster leurs prix pour les rendre abordables aux membres de ces clientèles cibles (une option préférable à ne pas vendre les places du tout). Pour rejoindre celles-ci, les diffuseurs peuvent faire appel à des organismes communautaires, à des organisations caritatives et à des entreprises dont les mandats ou les intérêts correspondent aux thématiques évoquées dans les œuvres à l’affiche.

Ces démarches peuvent être entreprises en amont de l’ouverture d’un spectacle plutôt qu’à la dernière minute, lorsqu’on se rend compte que les objectifs de vente ne seront pas atteints.

 

Developpez votre auditoire

Partagez ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>