Lettre aux agents de développement et de marketing

Chers collègues,

Vous avez choisi de faire carrière dans la promotion des arts et de la culture et pour ce, je vous salue ! En prenant cette décision, vous avez accepté les risques associés au métier, à savoir que vous exercez peu, sinon aucune influence sur la qualité du produit que vous devez vendre. N’ayez crainte, vous n’êtes pas les seuls dans cette position. Imaginez si vous deviez vendre des billets pour les matchs des Maple Leafs de Toronto cette saison…

Attention ! Je ne dis pas que vos événements ou que vos produits sont de mauvaise qualité, mais il arrive parfois que ceux-ci ne répondent pas aux attentes. Ça se produit dans toutes les sphères de l’activité humaine (souvenez-vous du nouveau Coke).

C’est pourquoi vous devez vous concentrer sur les éléments que vous contrôlez, à savoir :

  • Toutes les dimensions de vos rapports avec vos clientèles, dès votre première rencontre ou votre première sollicitation auprès d’elles, en passant par l’efficacité de vos mécanismes de vente de vos billets ou de vos produits et la qualité de votre accueil, jusqu’aux remerciements proférés lors du départ des publics ou après la vente.
  • Vos relations avec les médias. Elles sont importantes et votre travail est souvent mesuré selon votre capacité de capter l’attention des journalistes. Par contre, souvenez-vous que ce sont vos rapports directs et soutenus avec vos clientèles qui vous rapporteront les plus grands dividendes.
  • Votre capacité de communiquer efficacement avec vos clientèles en adaptant votre discours à leurs intérêts et en prenant note de ce qu’elles ont à vous dire.
  • Votre utilisation des réseaux sociaux. Ce ne sont pas des babillards électroniques, mais plutôt des outils pour interagir avec vos clients et soulever leur intérêt envers vos propositions.

Vous ne pouvez peut-être pas définir le produit, mais vous pouvez créer un environnement qui en facilitera la réception et vous permettra de rester en contact avec vos clientèles. N’hésitez pas à faire appel à vos collègues et à vos bénévoles (y compris les membres de votre conseil d’administration) pour vous donner un coup de main. Le développement de publics est un sport d’équipe !

 

Developpez votre auditoire

Partagez ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>