Des tendances dans l’industrie de la musique liées au développement de publics

C’est la saison des festivals et si vous êtes à la tête d’un tel événement, vous voudrez vous familiariser avec les 7 tendances identifiées par la plateforme Eventbrite qui auront une incidence sur l’industrie musicale en 2017 et au-delà. Certaines d’entre elles portent sur le développement de publics. Je vais commencer avec celles-là avant de passer aux autres.

  1. Les festivals peuvent consulter leurs publics, par l’entremise de sondages et de rencontres, afin d’améliorer les expériences qu’ils leur proposent. Les amateurs peuvent se prononcer non seulement sur les artistes ou les genres musicaux qu’ils préfèrent, mais aussi sur la bouffe et les breuvages qu’ils voudraient déguster, sur les interactions auxquelles ils aimeraient participer avec les artistes, etc. Une mise en garde : les gens veulent souvent ce qu’ils connaissent déjà. Donc, si votre festival mise sur la découverte de nouveaux artistes, de nouvelles musiques, il en revient à vous de déterminer quelle influence vos amateurs peuvent exercer sur votre programmation et vos services.
  2. Personnalisez vos approches auprès des détenteurs de billets pour qu’ils conçoivent leurs propres expériences VIP. Offrez-leur des options supplémentaires pour quelques dollars de plus, comme accéder à une tente VIP, à une rencontre exclusive avec un artiste, etc.
  3. Tous les festivals n’ont pas besoin d’être des événements majeurs. Il y a de la place pour de plus petites formules qui répondent aux besoins d’amateurs aux intérêts particuliers qui ne se reconnaissent pas dans les festivals existants. Ces personnes peuvent être à la recherche d’expériences artistiques plus sérieuses et réfléchies.
  4. En cette ère de Donald Trump, de Brexit et de changements climatiques, les amateurs de musique s’attendent à un peu plus de militantisme de la part des artistes. Se rendre à un concert peut alors devenir une occasion de réfléchir à des questions qui les préoccupent.
  5. Pendant que les ventes de musique enregistrée chutent et que les concerts augmentent en popularité, les diffuseurs peuvent collaborer entre eux afin de soutenir une offre continue de performances musicales en direct. Ces collaborations peuvent mener à des promotions conjointes, à la création de quartiers voués à la musique ou de parcours festivaliers.
  6. Les festivals sont toujours à la recherche de commanditaires. Une nouvelle tendance serait d’associer des entreprises ou des organismes à des artistes invités (avec la permission de ces derniers, bien  entendu). Les organisateurs d’un festival peuvent offrir à leurs commanditaires des rencontres avec les artistes ou des prestations réservées à un nombre limité de gens.
  7. Solliciter la participation du public pendant un concert, lui raconter l’histoire qui se cache derrière le lancement d’un nouvel album, recourir à la technologie pour animer le public pendant une performance sont autant d’approches pour créer des expériences immersives qui plairont aux amateurs.

Ces tendances s’appliquent à l’industrie de la musique, mais si vous œuvrez dans une autre discipline des arts de la scène, vous pouvez y puiser des idées adaptables à votre réalité.

Ajout (le 14 juillet 2017) : Cet article du magazine L’actualité confirme certaines tendances évoquées dans ce billet.  

Developpez votre auditoire

Partagez ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>