Suggestions issues du Forum des arts et de la culture 2017 du RAFA

J’ai eu le plaisir d’animer une table ronde sur le développement de publics lors du Forum des arts et de la culture 2017 du Regroupement artistique francophone de l’Alberta (RAFA), le 9 juin dernier, à Edmonton. Le panel était composé de l’artiste et consommatrice d’arts et de culture, Ann Josée Thibeault, de l’agente principale des communications pour Radio-Canada en Alberta, Émilie Hayes, de l’artiste pluridisciplinaire Yao et du directeur général adjoint de la Cité des Rocheuses de Calgary, Arnaud Favier. En voici les faits saillants :

  • Pour les convaincre de quitter le confort de leurs foyers pour assister à un événement artistique, les panélistes ont indiqué qu’ils ont besoin de savoir s’ils pourront y socialiser avec des amis, accéder à des activités familiales multiculturelles ou se fier aux recommandations de gens dans leur entourage (autrement dit, ils ont besoin d’informations non seulement sur l’événement lui-même, mais aussi sur son déroulement). L’activité proposée doit mener à une découverte quelconque.
  • Les artistes et les diffuseurs doivent diffuser du contenu pertinent et de qualité pour capter l’intérêt du public. Par exemple, une capsule vidéo distribuée sur les réseaux sociaux ou un site Web devrait comprendre un texte explicatif qui la met en contexte. Les gens regardent parfois des capsules sans activer le volume. Il faut donc songer à y intégrer des sous-titres.
  • Le public veut une expérience VIP et les artistes aimeraient bien que les gens s’attardent après un spectacle (une occasion de tendre la main à la communauté). Ainsi, un diffuseur peut offrir des moments mémorables à ses clients.
  • Que vous soyez artiste ou diffuseur, il est important que vous circuliez dans votre communauté, que vous soyez présent à d’autres événements pour y rencontrer les gens.
  • Songez à l’organisation d’un dévoilement de saison. C’est une activité sociale qui favorise les rencontres et une occasion de célébrer les activités à venir.
  • Vous avez de la difficulté à convaincre les gens d’adopter les habitudes que vous leur proposez ? Dans ce cas, pourquoi ne pas vous insérer dans leurs habitudes ? Comme cet artiste de musique urbaine qui a procédé au lancement de son nouvel EP dans un magasin de vêtements urbains. Les personnes présentes et celles qui auraient aimé y être en auraient parlé pendant un bon bout de temps.
  • La francophonie en milieu minoritaire peut constituer un réseau limité. Il faudrait donc éviter de se replier sur soi-même et aller jouer plutôt dans la cour des autres en créant des partenariats avec les communautés anglophone et autochtone.
  • Une clientèle que vous aimeriez joindre vous résiste ? Pourquoi ne pas l’intégrer dans l’organisation de votre événement dès le départ ? Ne prenez pas pour acquis que vous savez comment lui plaire.

Voilà de bonnes suggestions pratiques. Je remercie le RAFA d’avoir songé à moi pour l’animation de cette table ronde.

Developpez votre auditoire

Partagez ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>