Des tendances de fond américaines dont les échos résonnent jusqu’ici

Le président et PDG de l’organisme de défense et de promotion des arts Americans for the Arts, Robert L Lynch, a publié récemment un billet dans lequel il identifie des tendances de fond qui touchent le milieu des arts et de la culture à but non lucratif aux États-Unis. Certaines de ses observations s’appliquent aussi aux milieux canadien et québécois. Voici celles que j’ai retenues :

  • Plus vous générez de revenus autonomes par la vente de billets, de produits ou de services, plus votre fonctionnement s’apparente à celui d’une petite entreprise à but lucratif. Votre défi devient alors de ne pas perdre de vue votre raison d’être pendant que vous augmentez votre marge de manœuvre financière.
  • La hausse continue d’organismes actifs dans le mileu des arts et de la culture entraîne une plus vive concurrence pour rejoindre les publics et accéder à des ressources addtionnelles.
  • Le milieu américain est de plus en plus préoccupé par la question de l’équité raciale, sur scène et dans la salle, comme le démontre la crise autour de la remise des Oscars 2016. Pendant ce temps, les communautés culturelles croissent au Canada et au Québec (n’en déplaise à Louis Morissette ; vous pouvez aussi lire cet autre article pertinent).
  • Il y a une baisse de la fréquentation des spectacles, mais cela ne veut pas dire que les gens se désintéressent des arts et de la culture. Ils en consomment autrement, notamment à la télé et en ligne, ou à titre de praticiennes et de praticiens.
  • Malgré l’avènement et l’utilité des réseaux sociaux, ils ne peuvent remplacer les efforts que vous devez déployer pour renforcer vos liens avec vos publics ou pour générer une promotion bouche à oreille. Ces deux activités nécessitent des contacts directs avec vos clients.
  • Peu d’organismes américains accueillent dans leurs rangs de jeunes artistes ou chefs de file issus des générations Y et Z. Tant qu’il en sera ainsi, ceux-ci se doteront de leurs propres structures pour s’exprimer, contribuant ainsi à la hausse du nombre d’organismes artistiques.
  • L’heure est à la collaboration et aux partenariats pour relever les défis auxquels le milieu artistique et culturel est confronté. Pour créer une communauté florissante, il faut plus d’un secteur d’activité. Le milieu des arts et de la culture doit collaborer avec des organismes communautaires qui partagent ses valeurs, ses intérêts et ses préoccupations.

Que pensez-vous de ces tendances ? Vous affectent-elles ?

Developpez votre auditoire

Partagez ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>