L’importance d’articuler un discours

Le Conseil des arts du Canada (CAC) a diffusé récemment trois billets fort intéressants sous le titre L’Art, ça compte. Le premier porte sur l’investissement dans les arts et son impact sur la prospérité du Canada, le second sur la fréquentation et les dépenses des Canadiens pour les arts, tandis que le troisième parle des emplois créés dans le secteur. Mis bout à bout, ces textes constituent une présentation cohérente de l’importance des arts et de la culture au pays. C’est pourquoi le CAC invite les lectrices et les lecteurs de ces billets à les partager avec leur entourage.

Cette initiative m’a rappelé un conseil que je prodigue souvent à mes clients : il est important de développer et de partager un discours avec le public qui va au-delà de la promotion de votre prochaine activité ou de votre nouveau produit, un discours qui mise plutôt sur votre raison d’être et sur l’impact de votre travail.

Une telle allocution est importante pour sensibiliser vos interlocutrices et vos interlocuteurs à qui vous êtes et à ce que vous faites et pour les persuader de vous appuyer au-delà de l’achat d’un billet, d’un CD ou d’une œuvre quelconque. Ce sont des messages que vous pouvez partager avec les membres de votre chambre de commerce locale ou d’associations professionnelles, les adhérentes et les adhérents à des organisations sociales ou communautaires, les médias, etc. Autrement dit, auprès de quiconque aurait intérêt à mieux vous connaître (et vice-versa).

Vous pourriez développer ce discours en répondant à des questions comme celles-ci (je salue Louise Allaire qui a adressé des questions semblables aux diffuseurs du théâtre de création) :

  • Qu’offrez-vous au public et pourquoi ?
  • Comment l’offrez-vous ?
  • Qu’est-ce qui vous motive dans votre travail ?
  • Quelles sont vos clientèles et comment accueillent-elles votre offre ?
  • Qui devrait s’intéresser à ce que vous faites et pourquoi ?
  • Que faites-vous pour initier le public à vos activités ou à vos produits ?
  • Quel impact vos actions ont-elles sur les communautés que vous desservez ? Que contribuez-vous à ces communautés ?
  • Comment relevez-vous les défis inhérents à votre secteur d’activité ?
  • Quels sont vos espoirs pour l’avenir ?

Ce ne sont là que quelques pistes à considérer. Sentez-vous bien à l’aide d’y ajouter les vôtres et d’intégrer les constats du CAC à vos réflexions.

Gardez en tête que vous vous adresserez surtout à des gens qui ne vous connaissent peut-être pas aussi bien que vous le croyez et qui n’ont aucune idée de vos réalités quotidiennes. Donc, évitez le jargon du métier, utilisez un langage simple et, surtout, faites preuve d’humilité. Soyez réceptifs aux réactions des gens et prenez-en note. Elles vous aideront à raffiner votre discours d’une présentation à l’autre. Ajustez votre discours en fonction des personnes que vous rencontrez en intégrant leurs intérêts aux vôtres. De plus, ne faites pas abstraction du contexte général dans lequel vous travaillez et qui affecte aussi vos interlocutrices et vos interlocuteurs (ex., austérité économique, défis sociaux locaux, etc.). Vous démontrerez ainsi que vous êtes un participant à part entière à votre communauté plutôt qu’un intervenant qui travaille en marge de celle-ci.

Developpez votre auditoire

Partagez ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>