Comment plaire aux jeunes clientèles : des constats et des approches à ruminer

Voici trois articles qui ont capté mon attention ces derniers temps et dont vous pouvez vous inspirer si vous courtisez les jeunes des générations Y (18-34 ans) et Z (moins de 20 ans) :

  • Selon eMarketer, une majorité de jeunes Américains a regardé des émissions ou des capsules vidéo diffusées en direct sur les réseaux sociaux, soit 63 % des 18-34 ans et 53 % des 13-17 ans. Ce n’est pas surprenant. La popularité de la vidéo sur ces réseaux est bien connue. Si vous choisissez d’explorer cette avenue, voici quelques conseils qui vous seront utiles : 1) Diffusez du contenu qui intéressera ces clientèles. Elles aiment bien découvrir comment les choses sont faites. Il faut donc aller au-delà d’une présentation de votre produit final ; 2) Fixez-leur un rendez-vous. Annoncez que vous diffuserez en direct à telle date et à telle heure en leur donnant un aperçu de votre sujet. Répétez votre invitation à différents moments de la journée, y compris en soirée, en ajoutant des compléments d’informations (ex., qui participera à la diffusion, les différents aspects du sujet que vous aborderez, etc.) ; 3) Sollicitez la participation de représentants de ces clientèles comme intervieweurs invités. Si elles se reconnaissent dans votre capsule, elles seront plus disposées à vous écouter ; 4) Engagez une conversation interactive avec les internautes pendant la diffusion en direct à l’aide du clavardage. Ils passeront alors du statut d’observateurs à celui de participants.
  • La responsable de l’apprentissage et de la participation à The Audience Agency, Lucie Fitton, constate que les organismes artistiques qui veulent joindre les membres de la Génération Z doivent sortir de leur zone de confort. Elle dit que ces jeunes personnes se perçoivent comme créatives. Elles veulent créer des choses et pas juste les consommer. C’est pourquoi elle recommande aux organismes d’offrir à cette clientèle des expériences qui font appel à leur créativité et à leur altruisme, qui facilitent des rapprochements entre eux, avec les artistes et les gestionnaires. Les organisations peuvent leur proposer aussi des occasions d’apprentissage informel auxquelles des membres de leurs familles peuvent participer.
  • Une compagnie de théâtre londonienne, Almeida Theatre, offrira en avril prochain des billets gratuits aux moins de 25 ans pour qu’ils assistent à sa production de Hamlet, de Shakespeare. Cinq représentations seront accessibles ainsi à cette clientèle. La compagnie espère accueillir quelque 1 600 jeunes. S’ajouteront à ces représentations différentes animations qui leur seront destinées. Selon le directeur artistique de la compagnie, Rupert Goold, « il est important d’éliminer les obstacles à la participation et à la création du théâtre et nous avons hâte d’accueillir des nouveaux venus, des étudiants et des jeunes artistes. Personne ne devrait croire que le théâtre n’est pas pour eux… ». J’avoue que je ne suis pas un grand partisan de la gratuité dans de telles circonstances. Il aurait été préférable que la compagnie offre des billets à prix réduits (à 5 $, par exemple) pour confirmer l’engagement des moins de 25 ans à assister aux représentations. L’article ne mentionne rien à cet effet, mais j’espère que cette initiative du Almeida Theatre s’accompagne d’une stratégie pour assurer un retour éventuel des jeunes qui auront accepté son offre.
Developpez votre auditoire

Partagez ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *