Les arts à la rescousse ! (Prise 2)

Comme la plupart d’entre vous (du moins, je l’espère), j’ai été ébranlé par les événements survenus à Québec dimanche dernier et aux États-Unis vers la fin de la semaine dernière. L’atmosphère est lourde. Que peut faire le milieu des arts et de la culture pour sensibiliser ses praticiens et la population qu’il côtoie aux enjeux liés à cette actualité ? C’est un thème que j’ai déjà abordé ici, mais qui mérite qu’on s’y attarde de nouveau. Voici des actions que vous pourriez entreprendre :

  • Adhérez au Manifeste 2000 pour une culture de la paix et de la non-violence comme vous le recommande le Réseau Les arts et la ville. Partagez cette nouvelle avec vos publics avant une représentation ou votre prochain événement. Parlez-en dans la prochaine édition de votre infolettre. Invitez vos interlocutrices et vos interlocuteurs à se joindre à vous.
  • Intégrez les valeurs décrites dans le Manifeste dans vos présentations publiques lorsque vous parlez de votre boulot ou du rôle des arts et de la culture dans notre société. Ajoutez-y celles qui sous-tendent votre travail.
  • Visionnez cette capsule vidéo produite par la télé danoise et répétez l’expérience avec vos publics. Non seulement s’agit-il d’un excellent brise-glace, c’est aussi un rappel de ce qui nous rassemble comme êtres humains, peu importe notre provenance.
  • Partagez cette capsule vidéo de Queen Ka sur vos réseaux sociaux et expliquez à vos amis et à vos abonnés pourquoi vous posez ce geste.
  • Enfin, ne vous limitez pas à parler des changements que vous aimeriez voir dans votre communauté ; incarnez-les. Agissez. Vous êtes tout aussi responsable de contribuer à leur avènement que votre voisin ou les autorités.

On dit souvent que les arts et la culture peuvent changer le monde. Prouvons-le.

Developpez votre auditoire

Partagez ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *