Comment convaincre les gens que le changement est nécessaire

Je propose parfois des idées à mes clients pour accroître, diversifier et fidéliser leurs clientèles qui sont rejetées du revers de la main. Pourquoi ? Ils me répondent bien souvent qu’ils ont des pratiques bien établies qu’ils ne veulent ni changer ni abandonner pour une variété de raisons, même si cette approche nuit à leur cause.

Ce qui me soulage, c’est que ces clients décident bien souvent d’adopter mes idées quelque temps plus tard, ayant eu l’occasion d’y réfléchir davantage et d’y percevoir plus de bénéfices que d’inconvénients.

Alors comment peut-on convaincre des gens réticents d’accepter le changement ? La directrice générale du Santa Cruz Museum of Art and History et auteure, Nina Simon, suggère trois solutions :

  • Faites appel à leur générosité : parlez à vos collègues et à vos clients des changements que vous proposez. Indiquez-leur que ce que vous mettez de l’avant a pour but d’amener plus de gens à consommer vos produits, à découvrir votre organisme, son bon travail et les expériences que vous proposez à vos clientèles acquises. Pourquoi ne pas partager la bonne nouvelle ? Après tout, vous n’êtes pas un club privé.
  • Faites appel à leur courage : reconnaissez d’abord que le changement vient avec sa part de risques. Puis, rappelez-leur qu’il faut du courage pour relever les défis qui se présentent sur votre chemin, plutôt que de les ignorer. Personne ne veut être perçu comme un poltron.
  • Reconnaissez vos différends et remerciez-les gentiment : il arrive toujours un moment où on doit décider entre le statu quo et le changement. Si ce dernier est inévitable et même souhaitable, celles et ceux qui s’y opposent risquent de nuire à vos projets. Dites-leur ceci :  « J’ai pris note de tes doléances. Je te respecte, mais convenons que nous ne sommes pas sur la même longueur d’ondes. Nous allons de l’avant. Je sais que tu n’es pas d’accord avec cette décision. Je te remercie de ta contribution à notre organisme. Je suis certain que tu en trouveras un autre que tu pourras aider ». Entourez-vous de gens qui vous soutiendront activement et non de personnes prêtes à vous mettre des bâtons dans les roues.

À l’instar de Nina, je vous laisse avec cette citation attribuée à Socrate :

Je crois qu’on ne peut mieux vivre qu’en cherchant à devenir meilleur, ni plus agréablement qu’en ayant la pleine conscience de son amélioration.

Developpez votre auditoire

Partagez ce billet

Cet article a 2 commentaires

  1. Pierre-David Rodrigue

    Bonjour,
    Par « remerciez gentilment » vous voulez dire mettre à la porte quelqu’un à l’interne qui s’oppose à un changement?

    On parle de bénévole, de dirigeant ou d’employé ici?

    Merci
    Pierre-David Rodrigue

    • denis

      L’approche s’applique autant aux employés qu’aux membres d’un conseil d’administration. On s’entend qu’il s’agit d’une mesure de dernier recours.

Répondre à denis Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>