Bourse RIDEAU 2016 : comment gagner la confiance du public

La firme internationale de relations publiques Edelman, qui possède des assises un peu partout dans le monde y compris au Canada, a publié récemment son Baromètre de confiance des consommateurs, édition 2016. Cette étude, menée auprès de 33 000 personnes dans le monde, contient des informations qui intéresseront les personnes actives dans les milieux des arts, de la culture et des sports.

Selon un compte rendu de cette recherche publié par Infopresse, « on y dévoile notamment la fin des médias traditionnels comme source principale d’accès à l’information. En effet, 71% des participants utilisent les moteurs de recherche, 69% la télévision et 67% les médias sociaux. (…) Les participants sont dorénavant plus influencés par leurs pairs que par les élites (…) Les pairs sont jugés plus dignes de confiance. De plus, 78% font davantage confiance à du contenu partagé en ligne par des amis ou de la famille que lorsqu’il est partagé par des experts scolaires (65%) ou par une marque (62%). »

Par contre, les participants ont aussi indiqué qu’ils accordaient une confiance accrue « aux chefs de la direction des entreprises, qui grimpe de 39% à 49%. L’étude démontre d’ailleurs que pour développer de la confiance envers les chefs de la direction, ceux-ci doivent partager plus d’information sur leurs valeurs personnelles et les obstacles qu’ils ont traversés. »

Que faut-il retenir de ces constats ?

Eh bien, si vous avez d’abord recours aux médias traditionnels pour communiquer avec vos clientèles ou pour en rejoindre de nouvelles, cette stratégie est définitivement dépassée. Ça ne veut pas dire qu’elle n’est plus valide, mais elle ne peut plus être la pièce maîtresse de votre plan de communication.

La confiance dont témoignent les répondants de l’étude envers leurs pairs signifie que vous devez porter une attention particulière à la satisfaction de vos clientèles. Elles sont capables d’engendrer une promotion bouche à oreille qui peut vous être favorable ou défavorable, bien souvent à votre insu. Lorsque vous sentez que les gens vous apprécient, demandez-leur de partager leurs sentiments sur les réseaux sociaux ou de parler en bien de vous à leurs proches. Si vous ne le demandez pas, ils n’y songeront pas.

Enfin, que vous le vouliez ou non, vous faites partie d’une certaine élite et si vous occupez un poste de direction, certaines personnes pourraient vous accueillir avec méfiance. La solution ? Laissez tomber votre statut et confiez-vous ouvertement aux personnes que vous rencontrez. Parlez-leur de qui vous êtes, de ce qui vous a amené à exercer votre métier, de vos motivations, de votre parcours et de vos objectifs. Les gens apprendront ainsi à connaître la personne qui se cache derrière vos fonctions.

Si vous avez besoin d’un coup de pouce pour vous doter de stratégies de développement et de fidélisation de publics adaptées aux circonstances courantes, passez-moi un coup de fil.

Developpez votre auditoire

Partagez ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>